Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Souffles d'Asie

Forme carrée - forme ronde

13 Septembre 2013 , Rédigé par soufflesdasie Publié dans #tai ji quan - tai chi chuan

Dans le style Wudang de tai chi chuan on distingue la forme carrée et la forme ronde.

 

Ce découpage est une spécificité pédagogique style Wu. La première est une forme posturale, à destination du débutant. Elle est plus rébarbative mais reste, même pour les anciens, intéressante à pratiquer de temps en temps. Cette forme a été créée dans un but didactique et je trouve la pari réussi.

 

La seconde, la forme ronde, est tout simplement la forme traditionnelle, que l'on pourrait qualifier d'originelle.

 

Chacune a son intérêt, et comme dit précédemment, il me paraît intéressant de les pratiquer en parallèle pendant au moins quelques années.

 

Les bienfaits de la forme carrée :  

Elle est très bien adaptée au débutant car les gestes y ont été simplifiés. Cela permet donc de se concentrer sur les bases... qui sont pourtant nombreuses : la position et le mouvement des pieds, ceux des mains, acquérir la bonne posture, la coordination spécifique, la relation haut et bas du corps, la spacialisation, la précision etc.

 

C'est une forme avant-tout posturale et donc moins "jolie" que la ronde, mais elle permet justement de se donner le temps de travailler son alignement corporel, de se focaliser sur un élément à la fois afin de corriger sa posture. C'est aussi un bon moyen de former le corps et de le muscler et l'assouplir dans le geste. Cette simplification permet de travailler plus sereinement l'immersion et l'équilibre (ce que l'on appelle souvent à tort "enracinement").

 

Combinée à la lenteur d'exécution, cette forme offre aussi la possibilité de bien poser ses gestes et d'en avoir une vision et un placement correct.

 

Je trouve également qu'elle prépare bien au travail des applications techniques et des tui shou sur le plan gestuel et physique.

 

Enfin, étant "carrée" et très épurée, efficace et pas forcément jolie, je trouve que son exécution éclaircit et recadre bien un mental ou un émotionnel un peu embrouillé et versatile ou un ego en manque de simplicité et d'humilité.

 

Aindi on peut tout à fait commencer un travail sur les sensations, méditatif ou sur les principes "internes" déjà avec une forme carrée bien maîtrisée. Même si bien sûr elle ne permettra pas de mettre en pratique certains d'entre eux.

 

Les bienfaits de la forme ronde :  

C'est la forme par excellence mais elle est très difficile à maîtriser justement par son aspect tout en rondeur et en fluidité. Il est tout aussi difficile à appréhender qu'à enseigner de mon point de vue. Ces deux aspects font beaucoup appel au ressenti et à une forme d'écoute et d'intuition...

 

Cette forme permet de faire un gros travail de fluidité du geste, non seulement de par la rondeur des gestes (donc dans l'espace) mais également dans le temps. En effet, il faut savoir ou plutôt sentir quand un geste se termine et quand le suivant commence. Le temps entre les deux étant à la fois comme suspendu et infinitésimal. On pourrait le comparer à celui qui sépare le flux et le reflux entre les vagues de l'océan.

 

C'est pourquoi son exécution nécessite une attention de tous les instants car il est facile de perdre la précision des gestes et ou de les écourter ou les rallonger. L'aspect circulaire oblige aussi à être d'autant plus attentif aux directions et à la spacialisation car on peut vite se laisser perdre dans une spirale et en perdre notre boussole interne.

 

A mon sens, grâce à ce travail d'attention et de fluidité, elle permet aussi de développer l'écoute  et le timing, deux notions très importantes dans les arts martiaux. Percevoir les changements avant qu'ils n'arrivent dans les attitudes, anticiper, être présent sont importants dans la vie et d'autant plus en cas de confrontation.

 

Son aspect méditatif et "médical", bien que présent dans la forme carrée, est renforcé dans la forme ronde. Elle fait circuler, redynamise, détend et rend plus présent encore au dedans comme au dehors. La vie tout autour se fait plus présente pour nous... et parfois les chats ou d'autres spectateurs inattendus en sont sous le charme eux aussi.

 

Ainsi elle développe l'apprentissage des petits plaisirs simples, juste là à notre portés, offerts sans cesse par la réalité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article